L’épilation définitive en France

Tout ce que vous devez savoir avant votre première séance d’épilation définitive

Index

Histoire

La première technique d’épilation définitive fut la technique d’électrolyse, inventée il y a déjà plus de 100 ans. Elle consiste à brûler le bulbe à l’aide d’un courant électrique. Cette technique est sans danger, efficace, mais extrêmement lente, ce qui pose problème pour les grandes surfaces. Les techniques d’épilation à la lumière pulsée et au laser sont relativement récentes, étant apparues à la fin des années 1990. Leur succès va grandissant depuis car les machines actuelles ont pu profiter de l’expérience des utilisateurs pour être améliorées au fil des ans afin d’augmenter leur efficacité tout en diminuant leurs effets secondaires associés.

Principe de fonctionnement

Le bulbe des poils et les pigments de mélanine qu’ils contiennent sont des chromophores, c’est-à-dire qu’ils absorbent l’énergie lumineuse. Le laser (ou la lampe IPL) émet un faisceau de lumière qui traverse l’épiderme et est absorbé par la mélanine contenue dans le follicule pileux, qui se situe de 2 à 4 mm sous la peau. La mélanine est le pigment qui compose le follicule pileux et qui lui donne sa couleur. Quand celle-ci absorbe le faisceau lumineux, elle chauffe très fort. Cette chaleur va endommager le follicule pileux (qui peut être comparé à la partie sous terre d'une plante, composée d’un bulbe et ses racines) dès la première séance d'épilation. Après une exposition suffisamment répétée (4 à 7 séances d'épilation), la majorité des follicules pileux contenus dans la peau sont complément détruits.

  • L'épilation définitive au laser

Le laser chauffe les bulbes et les détruits par un phénomène de thermo coagulation. C'est la mélanine contenue dans le bulbe qui absorbe l’énergie du laser. Il fonctionne en augmentant la température du bulbe en évitant de produire la moindre lésion sur la peau. Ce mécanisme est également dénommé « photothermolyse sélective ». Un laser n'émet qu'une seule longueur d'onde (généralement 755 nm, 810 nm ou 1 064 nm.

  • L’épilation définitive à la lumière pulsée (flash unique)

L'appareil à lumière pulsée (IPL)  émet une lumière polychromatique, c’est-à-dire une multitude de couleurs visibles. Cette lumière est capteé par la mélanine du bulbe. La sécurité et la performance des appareils IPL varie d'un producteur à un autre en fonction des caractéristiques techniques comme la lampe, la fréquence de tir, le filtre de longeur d'onde ou la qualité du système de refroidissement . 

Les IPL à tir unique ne fonctionnent que sur des poils sombres et drus poussant sur une peau claire. Une peau foncée ou bronzée ne peut être traitée car absorbe l'énergie lumineuse avec le risque d'entraîner des chaleurs indésirables et de la douleur lors de la séance. 

Pour les peaux de couleur, l'épilation définitive ne  peut se faire qu'avec un laser avec des longueurs d'onde infrarouges ou un IPL de dernière génération. 

  • L’épilation définitive à lumière pulsée par balayage (SHR) 

L'épilation définitive de nouvelle génération, également appelée SHR (super hair removal)  est une technologie relativement récente qui utilise une lampe flash à plus faible énergie mais à pulsation rapide (jusqu'à 10 pulsations par seconde)  couplée à un filtre avancée de la lumière délivrée.

Cette technologie d'épilation au laser diode permet de traiter les bulbes sans réchauffer la peau

Grâce à ses tirs rapides et courts filtrés à la bonne longueur d'onde, l'énergie n'est pas absorbée par la peau autour des bulbes. 

Il s'agit d'un avantage très important, car les IPL SHR ciblent ainsi les poils fins et permettent de traiter les peaux foncées.

En définitive, les IPLS SHR permettent de réduire l'inconfort et la douleur, tout en améliorant l'efficacité, ce qui les rend proches des lasers.

Avantages de l'épilation définitive

Ils sont nombreux, on citera notamment le gain de temps de ne plus devoir se soumettre à une épilation toutes les semaines, la diminution du stress et de la douleur que représentent les épilations à la cire et la beauté esthétique d’avoir un corps lisse. Contrairement à la cire ou l’épilation électrique, l’épilation définitive ne génère pas de poils incarnés: quand le poil pousse sous la peau en prenant un chemin diagonal, ce qui induit une inflammation des tissus et des douleurs.

Désavantages de l'épilation définitive

L’utilité réelle des poils sur le corps n’est pas consensuelle auprès des experts.

Le seul désavantage connu de l’épilation définitive est d'ordre esthétique.

En effet, certaines personnes regrettent la dépilation définitive totale au niveau du pubis quelques années après l'avoir effectuée.

Différences entre la lumière pulsée et le laser

Avantages de la lumière pulsée à tir unique

  • Technique ayant fait ses preuves et fort connue du grand public
  • Machines bon marché
  • Technique facile à apprendre et accessible à toutes les esthéticiennes

Désavantages de la lumière pulsée à tir unique

  • Les séances font mal (surtout au niveau du bikini)
  • Les effets secondaires sont beaucoup plus imprévisibles que le Diode laser avec 14% à 33 % de traitements avec effets secondaires autres que des rougeurs (qui surviennent dans 80% des cas), selon les études
  • L’efficacité est moins élevée que les appareils au laser 1 2 3 4 5 6 7
  • Il existe un effet rebond ou les poils repoussent plus drus qu’avant une cure 7 2
  • Fonctionne mal sur les poils blonds 8

Avantages de la lumière pulsée par balayage (SHR) 

  • Les effets secondaires sont plus faibles
  • Les séances d'épilation sont presque indolores (sur les peaux jusque phototype 4) 
  • Les résultats sont comparables à une épilation au laser 26 

Désavantages de la lumière pulsée par balayage (SHR)

  • Fonctionne moins bien sur les poils blonds et fins que le laser
  • Fonctionne moins bien sur les peaux foncées de phototype 5 et 6
  • Coûte plus cher que les IPL à tir unique

Avantages de l’épilation au laser

  • Technique très efficace et plus efficace que l'IPL classique 9 10 11 12 13 14 15 16
  • Efficace sur les poils blonds
  • Permet traiter tous les types de peaux, mêmes foncées et noires16 17 18 19 20 21
  • Technique indolore et moins douloureuse que l'IPL (idéale pour l’épilation du bikini) 22
  • Technique sûre avec effets secondaires minimes (technique par balayage) 20 21 23 24 25

Désavantages de l’épilation au laser

  • Nécessite une formation de qualité
  • N'est accessible qu'à travers consultations médicale 
  • Technologie plus chère que la lumière pulsée ce qui rend les appareil plus chers

 

Efficacité de la lumière pulsée à tir unique (IPL)

Les études sur l’efficacité de la lumière pulsée donnent des résultats relativement satisfaisants:

  • Au bout de deux séances, on peut s'attendre à une réduction de 10% à 39.16 % de poils 13 16
  • Au bout de trois séances espacées de 6 semaines, deux études différentes démontrèrent une réduction de 46.4 % et 74.53 % des poils sur les parties traitées 11 22
  • Après 5 séances, une étude trouva une réduction de 50.4 % et 77 %, observée 6 à 9 mois après la fin des traitements 19 27
  • Au terme de 6 séances, une étude démontra une réduction de 52.7 %, mesurée après 12 mois, 10

Les résultats, dont les pourcentages d'efficacité sont parfois sensiblement différents, sont à attribuer au fait que les machines et les techniques utilisées entre les études diffèrent, la technologie IPL à fort évolue depuis ses débuts aux alentours des années 2000. Les nouvelles machines IPL par balayage sont plus efficaces et moins douloureuses qu'il y a 10 ans.

 

Efficacité de la lumière pulsée par balayage (SHR)

Après 3 sessions:

  • Réductions moyenne des poils 6 semaines après le dernier traitement de 50%26  
  • 6 mois après la dernière séance, une réduction des poils de 40% a été observée 26 

 

Efficacité de l’épilation au laser

  • Au bout de 2 séances, on peut s'attendre à une réduction de 40 % des poils 16
  • Au bout de 3 séances, on peut s'attendre à une réduction de 58.4% , 67.6% à 75 % des poils 28 25 11
  • Au bout de 4 séances, on peut atteindre 87 % de réduction des poils 29
  • Au bout de 6 séances, l’épilation au laser présentera une efficacité optimale sur les gros poils pigmentés sur lesquels on obtiendra une réduction qui pourra atteindre au entre 69% et 90% des poils 10 30 31
  • Sur les peaux noires et foncées, l'efficacité est atteinte après plus de séances car l'énergie délivrée doit être plus faible. Dans ces cas, au bout de 6 séances, la diminution des poils est 52.87% (lèvre supérieure) et 73.81% (menton) 17 21
  • Epilation définitive: manque de résultats 

    L’efficacité de l'épilation définitive dépend de plusieurs facteurs dont notamment: 
  • la localisation anatomique et  la texture du poil: les aisselles sont plus faciles à traiter en général que la lèvre supérieure
  • le genre: tout chose étant égale par ailleurs, il faut moins de séances chez les femmes que chez les hommes
  • le type de poil: les poils noirs sont plus faciles à traiter que les poils blonds
  • la densité des poils: une densité pileuse clairsemée est plus facile à traiter que les zones très denses
  • stabilité hormonale: les variations hormonales (pilule, stress, accouchement) peuvent parfois induire à une repousse
  • le respect de la durée entre les séances: de séances trop rapprochées empêchent de bons résultats
  • l'adaptation des paramètres au cas rencontré : de mauvais paramètres utilisés lors des séances entrainent de moins bons résultats
  • la formation et l'expérience de l'opératrice
  • le type et la qualité de l'appareil : puissance, qualité des composants, qualité du refroidissement, marquage CE médical, etc

Satisfaction des bénéficiaires

La satisfaction pour les traitements est très élevée, beaucoup d'utilisatrices sont ravies de ne plus devoir se préoccuper constamment de leurs poils qui repoussent. Beaucoup décrivent les résultats comme ayant un effet libératoire qui fait gagner beaucoup de temps libre et d'argent, en plus de l'effet esthétique qui est fort apprécié par les bénéficiaires et leur partenaires.

Combien de séances sont-elles nécessaires ?

Pour le bikini, les bras, les jambes et le dos il faut compter de 4 à 8 séances, selon la personne. Pour les aisselles, le temps est un peu plus court: il faut compter 3 à 6 séances. Le nombre de séances varie en fonction du type de peau, de poil et de la pilosité de l’individu traité. Les individus étant peu poilus et/ou ayant de des poils drus auront besoin de moins de séances que le cas opposé c’est-à-dire une pilosité élevée ou des poils très fins. Les peaux plus foncées et noires ont généralement besoin de plus de séances (car l’énergie utilisée est plus basse). Entre les séances, on peut épiler ou raser (même juste après la séance) mais l'idéal est de laisser repousser jusqu'au rendez-vous suivant pour un maximum d'efficacité. Les bulbes détruits le sont pour toujours, les séances peuvent donc même être espacées de 3 mois si le budget ne permet pas de faire une séance par mois;  les résultats prendront juste plus de temps à devenir visibles mais le résultat au final sera le même.

Quel est l’intervalle recommandé entre les séances ?

Les méthodes de photo épilation nécessitent des séances régulières toutes les 3 à 6 semaines (cet intervalle dépendant du cycle pilaire de chaque individu) pendant au moins un an. Il ne faut pas arracher les poils entre deux séances afin de préserver les bulbes pour mieux les éliminer lors de l'application de la lumière.

  • Respecter un temps minimum entre deux séances consécutives de :
    • 3 à 6 semaines pour le visage, le maillot et les aisselles.
    • 4 à 8 semaines pour les jambes, les bras, le dos, le torse.
  • Pour les séances annuelles d’entretien: attendre que le poil repousse un minimum
  • Il n'y a pas de diminution sensible d'efficacité en cas d'oubli et dépassement du délai maximum d'attente

Comment se passe une séance ?

Vidéo d'une séance d'épilation définitive

Précautions avant la séance

Pour un traitement plus efficace et en toute sécurité, l’exposition solaire est déconseillée durant les 4 semaines qui précèdent la séance. Protégez donc la région à traiter avec un écran total de haute protection

Préparation de la peau à la maison avant la séance

  • La peau doit être préalablement nettoyée à l’aide d’eau et d’un nettoyant doux. Il ne doit subsister aucune trace de maquillage ni de déodorant sur les zones à traiter.
  • Le poil doit être rasé au mieux 2 à 3 jours avant la séance ou sinon le jour même. Eviter de raser les poils fins.
  • Ne pas raser le visage (pour les femmes), dans ce cas il vaut mieux couper les poils noirs aux ciseaux.
  • A défaut de rasage, dépiler à la crème dépilatoire 3 jours avant le traitement.

Durant la séance

La cliente se tient allongée et se relaxe. Beaucoup de femmes s’endorment même car l’épilation définitive au laser par balayage ne génère qu’un léger sentiment de chauffe, très agréable.

Précaution après la séance

  • Durant la semaine qui suit la séance, une « repousse » peut sembler apparaître autre que le poil désolidarisé de son follicule qui ressort naturellement de la tige pilaire avant de tomber.
  • Entre les séances, il est essentiel de ne pas procéder à un arrachage « mécanique » (pince à épiler, cire, électrolyse, épilateur électrique) qui viendrait perturber le cycle pilaire. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous raser ou utiliser une crème dépilatoire.
  • Les poils non traités pourront être détruits lors des prochaines sessions.
  • 10 à 20 % des poils tombent dans les jours qui suivent mais aussi déjà pendant la séance.
  • Aussi longtemps qu’il subsiste une irritation post-traitement, il faut protéger la peau avec un écran total et éviter toute exposition solaire qui pourrait alors induire une pigmentation anormale.
  • La planification de congés au soleil deux semaines après une séance est fortement déconseillée.

Peut on pratiquer l'épilation définitive sur les zones de la peau contenant des points de beauté ?

Pour autant que les grains de beauté ne sont pas douteux et problématiques, la littérature médicale ne rapporte pas de contre-indications à traiter la peau si elle présente des grains de beauté. Au contraire, les séances de lumière pulsée ou diode laser semblent atténuer les grains de beauté par la destruction des mélanocytes et des dépôts de mélanine. 34 37  En cas de lésions ou taches suspectes, il est toujours recommandé de ne pas traiter immédiatement et demander un avis à un dermatologue avant d’effectuer une session.

L’Epilation définitive est-elle efficace sur les poils fins, le duvet et sur les poils blancs ?

La lumière pulsée et le laser ne sont pas très efficaces sur les poils blancs et sur les duvets très fins qui sont en général plus clairs que la couleur de la peau. Cependant, l’épilation au laser est plus efficace sur les poils blonds car ils contiennent de la mélanine. Plus la peau est claire et le poil foncé et épais et plus cela fonctionne rapidement. Mais par contre, plus on a de poils et plus cela dure longtemps car il y a une plus grande surface de travail. Poils blonds ou roux, malheureusement, ça ne sera pas concluant.

Quels sont les risques et les effets secondaires post traitement ?

En général, une épilation dont les paramètres ont été bien choisis et avec un appareil moderne (filtre lumière avancé) utilisé par balayage ne comporte aucun risque de brûlure. La lumière pulsée à tir unique d'ancienne génération (tir par flash unique, pas de filtre à lumière, pas de manche refroidissant) par contre comporte plus de risque de brûlures imprévisibles du fait que les longueurs d’ondes émises sont autant absorbées par l’épiderme que par les bulbes.  

Brûlure causée par une séance de lumière pulsée ancienne génération

 

Heureusement, les techniques d'épilation définitive ont fort évolué ces dernières années et les brûlures sont un évènement extrêmement rare avec un appareil moderne, ayant obtenu le label dispositif médical CE. 

Effets secondaires

  • Sur les zones pilaires denses, rougeurs (érythème) sont accompagnées d’une sensation de chaleur comparable à un coup de soleil. Ces effets durent un à deux jours au maximum.
  • Les réactions allergiques sont très rares, peuvent apparaître de petites taches rouges causées par l’allergie à la lumière.

En cas de chatouillements ou des picotements après les traitements appliquer une crème anti-inflammatoire (de type Trihistalex). L’allergie au soleil n’est cependant pas une contre-indication pour un traitement.

Risques à long Terme

La littérature médicale ne recense aucun cas d’effets secondaires sur le long terme pour l'épilation définitive par laser et lumière pulsée. Mis à part les rares désagréments qui peuvent apparaître après une séance, il n'y a pas d'incidence sur la santé ou sur la peau. Bien au contraire, deux études suggérer que le diode laser stimule la production naturelle de collagène et pourrait donc être utilisé à des fins anti-âge.32 49

Quand faut-il se raser avant une séance ?

Il est important de raser les parties qui vont être épilées de manière définitive car les poils chauffent très fort au moment de la procédure. S’ils dépassent sur le corps, leur chaleur élevée va déranger la cliente durant la séance. En cas d'oubli , il n'y a pas d'inconvénient majeur à raser juste avant d'effectuer le traitement. Pour le visage, il est recommandé de couper les poils au ciseau plutôt que de raser. L’idéal est de se raser deux jours avant la séance d’épilation définitive.

Combien dure une séance ?

Tout dépend de l’étendue de la zone à traiter, il faut compter environ une heure en général pour traiter un dos complet ou deux jambes complètes. Les bras complets, le visage ou le bikini prennent en général une demi-heure.

Est-ce qu’une épilation définitive fait mal ?

L’épilation définitive à la lumière pulsée chauffe très fort la peau et peut provoquer une certaine gêne/douleur (surtout au niveau du bikini). Un appareil de type laser chauffe beaucoup moins la peau (à peine perceptible lors du traitement), surtout si il est muni d’un système de refroidissement à son embout, ce qui est le cas des meilleurs modèles.

Quel gel utiliser ?

Un simple gel de contact transparent permet de faire glisser la poignée plus facilement. Cependant, son utilisation n’est pas obligatoire pour assurer des bons résultats.

Contre-indications

  1. La prise d’activateurs de bronzage ou l’application de crèmes auto-bronzantes 2 semaines avant la séance
  2. L’application d’huiles essentielles n’importe où sur le corps une semaine avant la séance
  3. L’application de crèmes décolorantes ou dépigmentantes 2 semaines avant une séance
  4. Epilation électrique ou à la cire sur les endroits à traiter 4 semaines avant la séance
  5. L’exposition au soleil deux semaines deux semaines avant ou après une séance d’épilation définitive
  6. Être en ceinte ou activement chercher à être en ceinte
  7. Maladies de la peau telle que Vitiligo (dépigmentation de la peau), psoriasis, cancer de la peau, eczéma ou dermatites
  8. La prise de Roaccutane ou dérivés de Vitamine A tels que l'isotrétinoïne
  9. Être en cours de traitement avec des médicaments photo-sensibilisant (ils peuvent provoquer des brûlures et des effets secondaires). Liste des médicaments photo-sensibilisants ici .

Quelles sont les zones à éviter et les zones interdites ?

L’épilation peut se faire sur toutes les zones du corps sauf pour ces deux zones :

  • Directement sur les zones génitales chez l’homme: il n'existe pas encore assez d’études démontrant la totale sécurité de ces procédures
  • Pour l’épilation au laser: il est déconseillé de traiter les sourcils car trop près des yeux 38
  • Les zones tatouées 39

Quel diplôme faut-il pour pratiquer l’épilation définitive ?

Jusqu'en 202, la loi encadrant la pratique esthétique n’autorisait pas l’épilation définitive pour les esthéticiennes et réservait cette pratique aux médecins.

En effet, l’Article 2 5° de l’arrêté du 6 janvier 1962 mentionne : Entre dans le monopole médical « Tout mode d'épilation, sauf les épilations à la pince ou à la cire ». 

En 2019, la Cour de justice de l'Union européenne considéra que l'interdiction de la pratique aux esthéticiennes constitue une "restriction à la liberté d'établissement et à la libre prestation de services".

Selon la Cour de justice européenne, l'ancienne loi française était en contradiction avec la liberté d'établissement et la libre prestation de services garanties par les articles 49 et 56 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne.
 
Par décision en date du 31 mars 2020,  la Cour de Cassation  (la plus haute autorité judicaire française)  a jugé gue l'interdiction de
l'épilation à la lumière pulsée pour des non médecins était contraire au droit européen,  la pratique est dés lors implicitement légale pour les esthéticiennes.
 
 
La CNEP peut orienter des esthéticiennes vers des assureurs qui offrent une RCPRO adaptée aux actes de beauté et de bien-être, y compris ceux pratiqués avec les nouvelles technologies  (https://cnep-france.fr/2020/04/lumiere-pulsee-autorisee/ . 

 

Quel est le meilleur appareil pour la peau Noire ?

La lumière pulsée, en général, ne peut pas être utilisée sur les peaux sombres et de couleur (Fitzpatrick 5 et 6 ). Le laser Nd:YAG laser et le Diode Laser (808 nm) sont considérées comme les deux meilleures technologies d'épilation pour les peaux noires et pigmentées car le risque de brûlures sur les peaux foncées sont minimisés avec leur utilisation 40 16 17 18 19 20 21 . Pour les séances d'épilation sur les peaux foncées, il est important d'adapter l'énergie délivrée afin de la délivrer de manière plus lente, c'est à dire en effectuant un plus grand nombre de passages à plus faible puissance sur les mêmes zones.

Peut on pratiquer sur les femmes ayant des problèmes hormonaux ?

Les séances d'épilation définitive risquent de ne pas fonctionner au delà de 6 mois en cas de troubles hormonaux (PCOS) ou d'hirsutisme le cycle pilaire est perturbé ou dysfonctionnel. Il est donc recommandé de résoudre ces problèmes avant de procéder aux séances d'épilation. Cependant, il n'y a pas de mal à essayer, à partir du moment où la cliente est informée du risque que l’efficacité soit plus faible 41 .

Quel est le prix d’une machine d’épilation définitive ?

Les machines à la lumière pulsée professionnelles peuvent coûter entre 5.000 et 15.000 Euros. Les appareils pour épilation définitive au laser professionnels sont plus chers (car la technologie est plus avancée) et coûtent en général entre 15.000 et 30.000 euros.

Toutes les technologies Laser se valent elles ?

La technique, l'appareil utilisé ainsi que le protocole de traitement ont une grand importance dans l'efficacité de l'épilation. Le succès d'un traitement dépend aussi beaucoup du professionnel qui effectue le traitement: il doit bien choisir les paramètres en fonction des caractéristiques du bénéficiaire (âge, sexe, type de peau, type de poil, zone, etc) et avoir la capacité d'adapter ces mêmes paramètres au fur et à mesure des séances en fonction des réactions de le peau durant la séance et quelques jours après, ainsi qu'en fonction des résultats obtenus.

Quelle est la meilleure technique d'épilation définitive?

Les études médicales sont relativement unanimes: des multiples passages sur une même zone en utilisant une énergie plus basse sont tout aussi efficaces qu’effectuer un seul tir par zone avec une haute énergie. Cette technique de balayage (appelée multiple passes ou scanning en anglais) permet de rendre l’épilation au laser agréable tout en garantissant une toute aussi bonne efficacité que les techniques plus traditionnelles 25 31 29 42 43 44 45

 

Quel appareil d’épilation définitive choisir?

Pour bien choisir une machine d’épilation définitive, il faut analyser plusieurs modèles et évaluer le pour et le contre de chaque appareil. Idéalement, il faut demander au producteur de réaliser plusieurs essais de démonstration (idéalement sur soi-même) afin d’évaluer comment se déroule une séance en pratique et ressentir ce qu’une future cliente pourrait ressentir. Il est utile de demander au producteur des références de clients réels à contacter par soi même afin d’obtenir un avis non biaisé sur la satisfaction de ses utilisateurs professionnels. Il faut également considérer ces éléments :

  • Demander à voir les photos avant et après des résultats obtenus par le fabriquant et demander la possibilité de les utiliser dans son propre marketing (brochures, site web, etc)
  • Bien se renseigner sur la durée de vie de l'appareil et sur l'étendue de la garantie
  • Calculer son coût de revient par séance
  • Calculer le temps nécessaire pour traiter les différentes parties du corps (à un grand impact sur la rentabilité)
  • Lors de la séance d'essai, traiter un bras ou une aisselle et pas l'autre. Une bonne efficacité au bout d'une séance est souvent corrélée à une efficacité supérieure à long terme.
  • Pour le laser: les têtes larges (idéalement minimum 14 mm sur 14 mm) sont plus efficaces que les têtes plus petites et permettent de réaliser les séances avec un gain de temps important46 47 48

A la recherche d'un appareil à vendre ?

Découvrez notre appareil d'épilation définitive au Laser EPIL PRO Appareil Epilation Definitive    


Formation à l'épilation définitive au Diode Laser
Formation à l'épilation définitive au Diode Laser

S'inscrire

Etudes scientifiques sur l'épilation définitive

1. [Hair removal using intense pulsed light (EpiLight): patient satisfaction, our experience, and literature review.]
2. [Burning, paradoxical hypertrichosis, leukotrichia and folliculitis are four major complications of intense pulsed light hair removal therapy.]
3. [Side effects from intense pulsed light: Importance of skin pigmentation, fluence level and ultraviolet radiation-A randomized controlled trial.]
4. [Chronic neuropathic facial pain after intense pulsed light hair removal. Clinical features and pharmacological management.]
5. [A comparison study of the efficacy and side effects of different light sources in hair removal.]
6. [Side-effects after IPL photodepilation.]
7. [Paradoxical hypertrichosis and terminal hair change after intense pulsed light hair removal therapy.]
8. [Current Trends in Intense Pulsed Light]
9. [Comparison of the effect of diode laser versus intense pulsed light in axillary hair removal.]
10. [Photoepilation with a diode laser vs. intense pulsed light: a randomized, intrapatient left-to-right trial.]
11. [Within-patient right-left blinded comparison of diode (810 nm) laser therapy and intense pulsed light therapy for hair removal.]
12. [Evidence-based review of hair removal using lasers and light sources.]
13. [Comparison of hair reduction with three lasers and light sources: prospective, blinded and controlled study.]
14. [A randomised, split-face comparison of facial hair removal with the alexandrite laser and intense pulsed light system.]
15. [Evidence-based review of hair removal using lasers and light sources.]
16. [Comparative Study of Diode Laser Versus Neodymium-Yttrium Aluminum: Garnet Laser Versus Intense Pulsed Light for the Treatment of Hirsutism.]
17. [Near Infrared Pulsed Light for Permanent Hair Reduction in Fitzpatrick Skin Types IV and V.]
18. [Laser hair removal: a review.]
19. [Long-pulsed Nd:YAG laser vs. intense pulsed light for hair removal in dark skin: a randomized controlled trial.]
20. [A review of the adverse effects of laser hair removal.]
21. [Efficacy of a Low Fluence, High Repetition Rate 810nm Diode Laser for Permanent Hair Reduction in Indian Patients with Skin Types IV-VI.]
22. [Split-leg comparison of low fluence diode laser and high fluence intense pulsed light in permanent hair reduction in skin types III to IV.]
23. [Self-reported outcome after diode laser hair removal.]
24. [Laser and photoepilation for unwanted hair growth.]
25. [Clinical Evaluation of Hair Removal Using an 810 nm Diode Laser With a Novel Scanning Device.]
26. [Comparison of SHR Mode IPL System with Alexandrite and Nd: YAG Lasers For Leg Hair Reduction.]
27. [A comparative study of hair removal at an NHS hospital: Luminette intense pulsed light versus electrolysis.]
28. [Prospective, comparative evaluation of three laser systems used individually and in combination for axillary hair removal.]
29. [Safety and efficacy of low fluence, high repetition rate versus high fluence, low repetition rate 810-nm diode laser for axillary hair removal in Chinese women.]
30. [Long-term efficacy of linear-scanning 808 nm diode laser for hair removal compared to a scanned alexandrite laser.]
31. [Permanent laser hair removal with low fluence high repetition rate versus high fluence low repetition rate 810 nm diode laser--a split leg comparison study.]
32. [The 800-nm diode laser irradiation induces skin collagen synthesis by stimulating TGF-β/Smad signaling pathway.]
33. [The safety and efficacy of a combined diode laser and bipolar radiofrequency compared with combined infrared light and bipolar radiofrequency for skin rejuvenation.]
34. [Complete regression of a melanocytic nevus after epilation with diode laser therapy.]
35. [Combined intense pulsed light and Er:YAG laser treatment of congenital melanocytic nevus.]
36. [Complete regression of a melanocytic nevus under intense pulsed light therapy for axillary hair removal in a cosmetic center.]
37. [Laser therapy of a dermal nevus in the esthetic zone of the nasal tip: A case report and comprehensive literature review.]
38. [Ocular injury after laser hair reduction treatment to the eyebrow.]
39. [Second-degree burn within a tattoo after intense-pulsed-light epilation.]
40. [Nd:YAG laser hair removal in Fitzpatrick skin types IV to VI.]
41. [Hair removal in hirsute women with normal testosterone levels: a randomized controlled trial of long-pulsed diode laser vs. intense pulsed light.]
42. [A comparison of two 810 diode lasers for hair removal: low fluence, multiple pass versus a high fluence, single pass technique.]
43. [Low fluence-high repetition rate diode laser hair removal 12-month evaluation: reducing pain and risks while keeping clinical efficacy.]
44. [Low-fluence vs. standard fluence hair removal: a contralateral control non-inferiority study.]
45. [Safety and efficacy of low-fluence, high-repetition rate versus high-fluence, low-repetition rate 810-nm diode laser for permanent hair removal--a split-face comparison study.]
46. [Efficacy and Safety of Hair Removal with a Long-Pulsed Diode Laser Depending on the Spot Size: A Randomized, Evaluators-Blinded, Left-Right Study.]
47. [Long-term clinical evaluation of a 800-nm long-pulsed diode laser with a large spot size and vacuum-assisted suction for hair removal.]
48. [The effect of different spot sizes on the efficacy of hair removal using a long-pulsed diode laser.]
49. [S100a8/NF-κB signal pathway is involved in the 800-nm diode laser-induced skin collagen remodeling.]